Bulletin n° 43

CRIMES EN MORVAN :

L'affaire Laumain à Arleuf (1912)

Liliane PINARD

ACADEMIE DU MORVAN

Présentation du bulletin

Notre deuxième bulletin de 1996 (le 43e !) reviendra sur le passé, après plusieurs articles sur l’actualité. Il offre une étude de caractère tout à fait particulier celle d’une affaire qui a secoué le Morvan au début du XXe siècle. L’affaire Laumain à Arleuf en 1912 montre, par les trois crimes perpétrés par un jeune adulte, fils de paisibles cultivateurs du pays, que la criminalité phénomène plus développé au siècle précédent peut toutefois ressurgir.

L’auteur est Liliane Pinard, dont nous allons co-éditer, avec l’Université de Bourgogne, en 1997, l’originale et passionnante thèse de doctorat sur Les mentalités religieuses du Morvan au XIXe siècle. Elle évoque et explique cette affaire Laumain, sur laquelle la presse locale et régionale ouvre largement ses colonnes en 1912. Ce bulletin éclaire, par ses analyses fines et pertinentes, les origines de ces crimes à l’auberge de l’étang d’Yonne (Le Châtelet) et pose la question des influences anarchistes ou anarchisantes sur la montagne morvandelle c’est le temps de Bonnot et de ses compagnons.

L’affaire Laumain montre que le Morvan n’était pas si isolé qu’on l’a dit et écrit trop longtemps et, bien sûr, non seulement dans le domaine de la circulation des idées, mais aussi dans celui des déplacements des hommes. Pays-refuge depuis longtemps et à certains moments de son histoire, notre pays a vu ses enfants pratiquer, sur la longue durée, migrations et échanges.