ACADEMIE DU MORVAN

Bulletin n°21

Le Morvan et les "Barbares"

(276-732 Courtois J.-E. Olivier L.)

 

Retour à la page d'accueil

Avant propos

Il ne s ‘agit pas ici d’un mémoire mais, d’un essai qui concerne le périmètre que jalonnent Autun - Saulieu - A vallon - Lormes - Château-Chinon Luzy - Etang-sur-A rroux.

En effet, nous nous sommes seulement efforcés de situer et de décrire le Haut Morvan dans un contexte historique mal connu. Mais, soucieux de ne pas entraîner nos lecteurs dans un maquis généalogique émaillé de noms barbares, nous avons veillé à n‘utiliser que les jalons chronologiques indispensables à la clarté d’un développement dont les limites sont précises : 276, date du début d’une série d’invasions dont l’ampleur a mis en cause la pérénité de l’Empire Romain d’Occident - 732, date du succès d’un illustre descendant des envahisseurs précédents sur un flot de prédateurs, les Arabes.

Nous chercherons, durant quatre siècles et demi, à connaître le destin urbain et rural de notre région tant il est vrai que, depuis l’Epoque Gallo-Romaine, le sort du Haut Morvan est resté lié à celui d’Autun.

Au fil des pages nous avons ménagé quelques aires de repos notamment quatre annexes où sont illustrés les contrastes d’un encadrement politique et religieux immature, dans une société en pleine mutation.

 

Sans nous dissimuler la rareté de nos données, ni même les incertitudes de certaines d’entre elles, nous avons jugé possible de proposer cette esquisse prudente de notre histoire locale, au très Haut Moyen-Age, en espérant que notre propos ne décevra pas trop ceux qui auront bien voulu nous lire, et d’autant moins que chacun pourra trouver les sources d’un complément d’informations dans notre bibliographie où les références ont été numérotées dans l’ordre alphabétique des noms d’auteurs et donc indiquées dans le texte par leur numéro.

 

Enfin, nous remercions, très vivement, le Doyen Jean Richard dont les avis nous ont été précieux, d’avoir accepté de présenter, dans le Bulletin de notre Académie, cette modeste ébauche du " Morvan des siècles obscurs ".